En 2013

En 2012

Samedi 16 juin 2012 à 11 h 00, à La Tronche

Statue de Nal à La Tronche

Cérémonie commémorative du 63ème anniversaitre de la disparition de Louis NAL, chef départemental des Groupes Francs de l'Isère, devant la statue et hommage à Aimé REQUET.

Samedi 9 juin 2012 à 11 h 00, au Versoud

Stèle du Versoud

Cérémonie commémorative du 68ème anniversaitre de la disparition de Paul CHRETIEN devant la stèle et hommage à Eloi KOPISKI et à René BRUN. 

Lundi 4 juin 2012 à 18 h 00, à Theys

Georges Manusset, alias Bernard

Cérémonie commémorative du 68ème anniversaitre de l'investissement du village de Theys par les Allemands et hommage à la compagnie Bernard.

Dès 17 h 00, devant la mairie, l'Association Devoir de Mémoire des Alpes sera présente avec véhicules et hommes en habits et armes d'époque pour exposer et renseigner sur les maquis.

 

Le Monument du Maquisard

Cérémonie commémorative du 67ème anniversaitre de l'armistice du 8 mai 1945 au Monument du Maquisard.

La cérémonie se poursuivra devant le Monument des Stéphane à Prabert sur la commune de Laval.

Samedi 21 janvier 2012, devant le Mur du Souvenir à Grenoble

Dépôt de gerbe par Patrice Voir, Michel Destot, Christine Crifo et Alain Pilaud, représentants de la ville de Grenoble

En présence de nombreuses personnalités civiles et militaires et de la famille Reynier, venue très nombreuse, MM. Michel Destot, député-maire de Grenoble et Renaud Pras, directeur départemental de l’Office nationale des anciens combattants, représentant Eric Le Douaron, préfet de l’Isère, ont longuement retracé le parcours exemplaire du préfet, mais aussi du militaire et résistant, Albert Reynier, qui décédait dans son bureau de la préfecture, le 21 janvier 1949.

Cette cérémonie commémorative du 63ème anniversaire de la mort de cette grande figure iséroise, plus connue sous le nom de Vauban, marque la reconnaissance de tout le département à celui qui fut successivement : chef départemental de l’Armée Secrète, après le départ de Samuel JOB, chef du Secteur VI Belledonne-Grésivaudan après la Saint-Barthélemy grenobloise, commissaire clandestin de la République à partir du mois de mars 1944, président du Comité départemental de Libération nationale à partir du mois de mai 1944 et enfin préfet de l’Isère à la Libération.

Les dépôts de gerbes ont été effectués par l’ANACR, Résistance Unie, les Maquis du Grésivaudan, la famille Reynier, la communauté de communes du Grésivaudan, représentée par MM. Jean-Paul Durand, maire de La Pierre, et François Stefani, maire de Tencin, la ville de Grenoble et l’Etat.

Dépôt de gerbe des Anciens des Maquis du GrésivaudanDépôt de gerbe de la communauté de communes du GrésivaudanDépôt de grebe de Renaud Pras, représentant le préfet de l'Isère
Une partie des personnalitésLa minute de silence

En 2011

Lundi 28 novembre 2011, à Grenoble

Cérémonie commémorative du 70ème anniversaire de la création du mouvement Combat chez Marie Reynoard. Allocution de Madame Patricia Detroyat, chef du Protocole de la ville de Grenoble. Dépôt de gerbe effectué par Ariel Giffard, pour le mouvement Combat, Jean-Michel Detroyat, Patrice Voir et Alain Pilaud, représentants la ville de Grenoble.

Allocution de Patricia DetroyatLa minute de silenceRemerciements aux porte-drapeaux

Vendredi 25 novembre 2011, à Grenoble

Cérémonie commémorative du 68ème anniversaire de la Saint-Barthélemy grenobloise et des explosions du Polygone et de la Caserne de Bonne et présence de MM. Renaud Prat, directeur de l'ONACVG, représentant le préfet de l'Isère, Michel Destot, député-maire de Grenoble, Menihert Kocsis, consul de Slovaquie, et Daniel Huillier, président de Résistance Unie. Le dépôt de gerbe de notre association a été effectué par Jean Roux, président d'honneur, et Yvonne Repetty, secrétaire.

Allocution de Daniel HuillierAllocution de Michel DestotDépôt de gerbe de l'ANAMG

Vendredi 4 novembre 2011, à Grenoble

Inauguration des rues Simon Noraet Marguerite Gonnet et de l'allée Aloysi Kopiskipar Michel Destoten présence de Fred Moore, chancelier de l'Ordre de la Libération, du consul de Pologne et de représentants des familles de Simon Nora et de Marguerite Gonnet.

Notre association garde un souvenir intact de Marguerite Gonnet, alias la Cousine, et d'Eloi Kopiski, l'auteur de la destruction de la caserne de Bonne, le 2 décembre 1943, une des actions qui fera de Grenoble, l'une des cinq villes Compagnons de la Libération.

Samedi 17 et dimanche 18 septembre, portes ouvertes à la Maison des Maquis

Les Journées du Patrimoine ont été une occasion pour les Anciens des Maquis du Grésivaudan de présenter à la population leurs nouveaux locaux et l'exposition consacrée aux principaux personnages qui ont marqué de leur empeinte l'Histoire du Grésivaudan.

De nombreux visiteurs, élus et familles des résistants sont venus à notre rencontre et cela a permis de faire de nombreux et fructueux échanges.

Les permanences étaient assurées par Yvonne Repetty, Mireille Clavel et Jean Roux.

Roger Cohard, maire du Cheylas, et Philippe Dalbon, l'un de ses adjoints, avec Jean Roux.

Vendredi 2 septembre 2011, à Villargondran et Saint-Jean de Maurienne

La minute de silence à Villargondran

Ces deux cérémonies marquent la Libération de Villargondran et de Saint-Jean de Maurienne, le 2 septembre 1944. Le 1er Bataillon de Marche du Grésivaudan, commandé par le capitaine Stéphane, est venu défendre la Maurienne et le Briançonnais. La compagnie Ribeill, renforcée par le section Défendini, de la compagnie Maurois, et par des éléments de la compagnie Stéphane ont du lutter aprement contre les forces allemandes de l'Africa Korps. Louis Zurkinden, de la section Defendini, et Nicolaï, un Russe qui venait de déserter l'armée allemande, ont laissé leur vie sur le champ de bataille. Jean Roux, président d'honneur des Maquis du Grésivaudan, a fait le dépôt de gerbe pour l'ANAMG. En présence du sous-préfet (à Saint-Jean de Maurienne) et de MM. Pierre-Marie Charvoz et Roger Lavarda, maires de Saint-Jean de Maurienne et Villargondran, assistaient à ces cérémonies de nombreuses personnalités et porte-drapeaux.

Le défilé à Saint-Jean de MaurienneLa cérémonie à Saint-Jean

Dimanche 28 août 2011, au Monument du Maquisard aux Adrets

Dépôt de gerbe par Christian Hardouin, le maire des Adrets

Dimanche matin, en présence de François Brottes, député et président de la communauté de communes du pays du Grésivaudan, Annie David, sénatrice, Georges Bescher, conseiller général, de nombreuses personnalités civiles et militaires et de nombreux drapeaux, Bernard Perrin, président de l'ANAMG, a rappelé les évènements survenus dans notre secteur avant et pendant la Libération. Le Chant des Partisans et le Chant des Marais, en hommage à tous les déportés, ont été entendus avec beaucoup d'émotion avant les dépôts de gerbes effectués par la famille Moinet, les maires des Adrets, de Theys et de Laval et par Jean Roux et Mireille Clavel, des Maquis du Grésivaudan.

Tout le monde s'est ensuite retrouvé devant le Monument Stéphane à Laval. Le colonel Jourdan a rappelé le prix payé par cette compagnie pendant l'occupation, les combats après la Libération de notre secteur et en Indochine où tombait le capitaine Stéphane.

Samedi 27 août 2011, Assemblée générale à Froges

La minute de silence

Avant de commencer la réunion, Jean Roux, président d'honneur, a fait un dépôt de gerbe sur le Monument aux Morts de la commune de Froges.

Parmi les sujets proposés à l’ordre du jour, se trouvait la modification des statuts et un point sur le projet de mise en place d’un cénotaphe près du Monument du Maquisard, aux Adrets.

La modification des statuts était motivée par un changement de siège social. Depuis des années, les anciens des maquis étaient installés à Froges, mais avec la mise en place de la Maison des Maquis, au Touvet, il est tout à fait naturel de se déplacer sur l’autre rive de l’Isère.

Au sujet du projet de mise en place d'un cénotaphe aux Adrets, Bernard Perrin, le président de l’association, a fait un premier bilan sur le retour des questionnaires envoyés à tous les adhérents (plus de 160 aujourd’hui) afin de recueillir leur sentiment sur :

- la zone à retenir pour le secteur VI, Belledonne-Grésivaudan,

- la période à considérer,

- et les critères qui devront aider à présenter les noms qui figureront dans le projet.

Des réunions de travail suivront avec tous les adhérents intéressés par ce très grand sujet. Pour l’instant, l’association dénombre tous les morts et disparus pendant la seconde guerre mondiale dans le secteur VI.

L’ouverture au public de la Maison des Maquis a également été évoquée. Elle devrait se situer dans les toutes prochaines semaines avec une permanence chaque mercredi après-midi.

 

Mercredi 24 août 2011, à Villard-Bonnot

Le dépôt de gerbes

Cérémonie en hommage aux 11 morts du groupe-franc Henry et du parc auto, tués le 21 août 1944 près du Monument au Morts. Un hommage a été rendu à Louis Tournoud, du service de renseignements des Maquis du Grésivaudan, décédé récemment.

Lundi 15 août 2011, à Sainte-Marie du Mont

La stèle avec la photographie de Cécile Rosaire

Avec la famille de Cécile Rosaire, tuée le 30 juillet 1944, nous avons procédé à la pose d'une plaque souvenir sur la stèle située à quelques mètres du lieu de son assassinat. 

Dimanche 31 juillet 2011, à Charnècles

Cérémonie en hommage aux 12 fusillés de Charnècles en présence du maire du village, Christian Jacquier. Marcel Boniface avait été arrêté en même temps que Henri Rundwasser et Louis Carlin. Il était fusillé avec ses 11 autres compagnons dans la soirée du 30 juillet 1944.

Samedi 30 juillet 2011, à Voreppe

Arlette Gervasi et Alain Donguy

Cérémonie en hommage aux cinq pendus de Voreppe, en présence de Arlette Gervasi, conseillère régionale, et Alain Donguy, adjoint au maire de Voreppe. Henri Rundwasser et Louis Carlin, du parc auto des Maquis du Grésivaudan, avaient été arrêtés par les waffen SS à Grenoble, le 22 juillet 1944.

Samedi 23 juillet à Revolleyre, sur la commune du Guâ

Christophe Mayoussier après le dépôt de gerbe

En présence des représentants du Souvenir Français, des Pionniers du Vercors, de l'ANACR et des Maquis du Grésivaudan, Christophe Mayoussier, maire de la commune du Guâ, a évoqué le sacrifice des 15 fusillés de Revolleyre et le devoir de Mémoire que nous devons à tous ceux qui ont défendu notre patrie. 

Parmi ces 15 fusillés, Léon Jail, officier de renseignement de la compagnie Bernard, en mission dans le Vercors. Il avait été arrêté dans la nuit du 21 au 22 juillet 1944 avec le capitaine Volume et l'aspirant Jean Foillard. Ils étaient chargés par le commandant Huet de rencontrer le commandant Le Ray afin que ce dernier prenne des dispositions pour aider le Vercors.

Dimanche 26 juin, dans le Village martyr de Valchevrière

Ruine de Valchevrière

En présence du général Hervé WATTECAMPS, commandant la 27e BIM, Chantal CARLIOZ, maire de Villard-de-Lans, Franck GIRARD CARABIN, maire de Saint-Nizier, Renaud PRAS, directeur de l'ONAC, représentant le préfet, Pierre BUISSON, conseil général, Yves HUMBERT-DROZ, président de l'Hirondelle Diables Bleus, Jean-Claude JACOTOT, président de la FNAC, du colonel MAUGER, commandant le 93e RAM, du colonel LAVAUX, commandant le 13e BCA, et du lieutenant-colonel Patrick CHAREYRON, une cérémonie émouvante rappelait les tristes évènements subits par le village de Valchevrière et par le Vercors.

Les allocutions ont été prononcées par Yves HUMBERT-DROZ, Stéphane MALBOS, président de l'association du Souvenir du lycée polonais de Villard-de-Lans, Alain LECLERCQ et Chantal CARLIOZ.

"Je vous entends" sont les mots de la chanson VERCORS, interprétée par Ange SCAVANINO, qui résonnent encore dans le coeur de ceux qui les ont entendus en Mémoire des combattants et des habitants du plateau du Vercors, Morts pour la France et notre Liberté.

Les porte-drapeaux se mettent en placeLa garde des Chasseurs du 93e RAM se met en placeRuine de ValchevrièreLes autorités s'avancent vers le lieu de la cérémonieLes autorités face à l'EtendardVercors, chanté par Ange Scavaninoles autorités saluent les porte-drapeauxLa garde quitte le dispositif

Dimanche 26 juin, au Belvédère de Valchevrière

Yves Humbert-Droz lit la liste des noms, Morts pour la France, pendant son allocution.

En présence de Chantal CARLIOZ, maire de Villard-de-Lans, Franck GIRARD CARABIN, maire de Saint-Nizier, Daniel HUILLIER, président des Pionniers du Vercors, Renaud PRAS, directeur de l'ONAC, représentant le préfet, Pierre BUISSON, conseil général, Jean-Michel DETROYAT, adjoint au maire de Grenoble représentant Michel DESTOT, député-maire de Grenoble, ville Compagnon de la Libération, et du lieutenant-colonel Patrick CHAREYRON, Yves HUMBERT-DROZ, président de l'Hirondelle Diables Bleus,a prononcé une allocution rappelant les durs combats engagés sur le Belvédère de Valchevrière. Les noms des victimes, gravés sur la plaque souvenir du Monument, ont été lus.

Alloction de Yves HUMBERT-DROZDépot de gerbe par Daniel HUILLIER et des représentants des Pioniers du VercorsDépôt de gerbe par Chantal CARLIOZ, maire de Villard-de-Lans

Dimanche 26 juin, à la Nécropole de Saint-Nizier

Les porte-drapeaux avancent vers la Nécropole

En présence de Franck GIRARD CARABIN, maire de Saint-Nizier, Yves HUMBERT-DROZ, président de l'Hirondelle Diables Bleus, Renaud PRAS, directeur de l'ONAC, représentant le préfet, Pierre BUISSON, conseil général, Jean-Michel DETROYAT, adjoint au maire de Grenoble représentant Michel DESTOT, député-maire de Grenoble, ville Compagnon de la Libération, et du lieutenant-colonel Patrick CHAREYRON, Daniel HUILLIER, président des Pionniers du Vercors a prononcé une allocution marquant l'engagement des combattants volontaires du Vercors dans les combats du 13 juin 1944 à Saint-Nizier.

Allocution de Daniel Huillier, président des Pionniers du VercorsLes autoritésAprès les dépôts de gerbesDe gauche à droite : Bernard Perrin, président de l'ANAMG, Casimir Hebert, Franck Girard Carabin, maire de Saint-Nizier, et Jean-Michel Jourdan, ancien du 6e BCA.

Vendredi 24 juin 2011 aux Côtes-de-Corps

Jean-Pierre Trossero pendant son intervention.

Yvonne Repetty, notre secrétaire, Jean Roux, notre président d'honneur, et Henri Gallo, notre porte-drapeau, ont répondu à l'invitation de Jean-Pierre Trossero, maire des Côtes-de-Corps, pour commémorer le 67ème anniversaire de la mort de Dominique Mounier, alias Toubib, de la compagnie Stéphane, mortellement blessé le 24 juin 1944.

Dimanche 19 juin, devant le Mémorial de l'Infernet à Livet et Gavet

Plus de trente porte-drapeaux sont venus participer à la commémoration du 67e anniversaire des combats dans l'Oisans. Le général Jean-Claude ROUGELOT, Marc TSCHIGGFREY, représentant le Préfet de l'Isère, Renaud PRAS, directeur départemental de l'ONAC, de nombreux maires et élus, présidents d'associations d'anciens combattants, de résistants et de prisonniers de guerre, de représentants de l'armée, de la gendarmerie et du Souvenir Français entouraient Dario GIRALDO, président de l'Association Nationale des Anciens, Descendants et Amis des Maquis de l'Oisans.

L'appel des noms, effectué par Dario GIRALDO, et les dépôts de gerbes furent suivis par la minute de recueillement. Le Chant des Partisans, l'hymne des Etats-Unis d'Amérique et la Marseillaise ont précédé une remise de décoration de la médaille de Chevalier de l'Ordre National du Mérite à deux anciens combattants : Etienne DECRET et Guy PELLETIER.

Nous n'oublions pas que sur la longue liste de noms qui apparaissent sur le Mémorial de l'Infernet, certains d'entre eux comme Maurice MITTAINE, Jean-Baptiste FONTANAROSA et Marius DIDIER-ROUDON ont joué un rôle très important dans les Maquis du Grésivaudan.

Nous n'oublions pas non plus que d'autres noms, de la compagnie Bernard, ont été intégrés dans le Bataillon de Marche de l'Oisans qui allait devenir le 11e BCA.

Les autoritésDario Giraldo vient de procéder à l'appel des nomsDépôt de gerbe de l'ANAMGBernard Perrin vient de déposer la gerbe de l'ANAMGDépôt de gerbe effectué par Marc Tschiggfrey, représentant le Préfet de l'IsèreLa minute de recueillementLes deux médaillés

Samedi 18 juin, devant le Mur du Souvenir à Grenoble

Appel du Général de Gaulle

Cérémonie souvenir de l'Appel du Général de Gaulle du 18 juin 1940. En présence du Général Hervé WATTECAMPS, commandant la 27e BIM, de Mmes GIRAUD, conseillère régionale, Christine CRIFO, vice-présidente du Conseil général de l'Isère, Monique LESKO, inspectrice de l'Académie de Grenoble, de MM. Michel DESTOT, député-maire de Grenoble, Renaud PRAS, directeur départemental de l'ONAC, M. Frédéric PERISSAT, secrétaire général de la Préfecture de l'Isère, a lu le message de Gérard LONGUET, ministre de la Défense. Une jeune lycéenne de La Tour-du-Pin est venue lire l'appel du Général de Gaulle.

Les dépôts de gerbes ont été effectués par l'ANACR, Résistance Unie, les Médaillés de la Résistance, la Fondation de la France Libre, le Conseil Régional Rhône-Alpes, le Conseil Général de l'Isère, la 27e BIM, la Mairie de Grenoble et la Préfecture de l'Isère.

Les autoritésAllocution de M. Frédéric Périssat

Samedi 11 juin à La Tronche, 62e anniversaire de la mort de Louis NAL

Minute de silence devant la statue de Louis NAL

En présence du Général Hervé WATTECAMPS, commandant la 27e Brigade d'Infanterie de Montagne, de MM. Renaud PRAS, directeur départemental de l'ONAC, Patrice VOIR, représentant Michel DESTOT pour la ville de Grenoble, de représentants de la Gendarmerie et de l'Armée, de résistants et de leurs familles, de nombreux porte-drapeaux et d'un piquet du 93e RAM, Thierry VERMOREL, adjoint au maire de La Tronche, et Bernard PERRIN, président de l'ANAMG, ont longuement décrit le parcours de Louis NAL, chef des groupes francs de l'Isère pendant l"occupation allemande.

Bernard PERRIN a évoqué la mémoire d'Aimé REQUET, fidèle lieutenant de Louis NAL, mais aussi de Madeleine GRANIER, veuve de Charles GRANIER, Yvonne NIVELAIS, épouse d'Albert NIVELAIS, Marcel STUPENENGO, alias Gribouille, et Avinia MEYER, veuve d'André MEYER, dit Jimmy, tous quatre récemment disparu.

Les dépôts de gerbes ont été faits par Jean ROUX, président d'honneur de l'ANAMG, et Aimé Martial REQUET, pour les Maquis du Grésivaudan, Ariel GIFFARD et Pierre MATHIEU, pour la famille NAL, Patrice VOIR, pour la ville de Grenoble, Catherine BOIZE et Thierry VERMOREL, 1er et 2e adjoints de la ville de La Tronche, et par le général Hervé WATTECAMPS, pour la 27e BIM.

Accueil du Général WATTECAMPSDépôt de gerbe par Jean ROUX et Aimé Martial REQUETDépôt de gerbe par Pierre MATHIEU et ARIEL pour la famille NALDépôt de gerbe par Patrice VOIR, élu de GrenobleDépôt de gerbe par le Général WATTECAMPSLa minute de silenceSalut des Porte-drapeauxLe Piquet militaireAprès la cérémonieBernard PERRIN, Daniel HUILLIER et le Général WATTECAMPSRoger COLLOMB et Vincent LAMARCAAriel GIFFARD et Henri DAUPHIN

Jeudi 9 juin au Versoud

La cérémonie

En présence de MM. Michel SAVIN, conseiller général et maire de Domène, Louis MIGUET, ancien maire du Versoud et ancien conseiller général du canton de Domène, de représentants du Souvenir Français et des Diables Bleus d'Allevard, et de quelques habitants, Bernard PERRIN, président de l'ANAMG, et Mireille CLAVEL, fille de Paul CLAVEL et nièce de Petit-Louis, ont relaté les faits survenus le 9 juin 1944 qui voyaient disparaître Paul CHRETIEN, du GF Petit-Louis.

Bernard PERRIN a rappelé les noms de Madeleine GRANIER, veuve de Charles GRANIER, Yvonne NIVELAIS, épouse de notre ami Albert, et de Marcel STUPENENGO, alias Gribouille, tous trois disparu cette année.

Mercredi 8 juin, nos premiers visiteurs à la Maison des Maquis

L'AEMELH

Les Anciennes Elèves des Maisons d'Education de la Légion d'Honneur Dauphiné-Savoie (AEMELH) et leur présidente, Madame Claude Carrichon, nous ont fait l'honneur de venir visiter la Maison des Maquis ce mercredi après-midi.

Bernard Perrin leur a longuement commenté l'organisation des Maquis du Grésivaudan et décrit les principaux personnages représentés à l'intérieur des locaux du Touvet.

Lundi 6 juin à Theys

Les enfants de CM2 et CM1 sont venus visiter l'exposition lundi matin. Bernard PERRIN, président de l'ANAMG, leur a présenté une chronologie des plus grands évènements survenus entre l'invasion de la Pologne, le 1er septembre 1939, et l'entrée des Allemands dans notre réjion, le 9 septembre 1943.

Une description de toute l'organisation des maquis du Grésivaudan leur a été également présentée avec les principaux personnages.

Léon PEILLARD, maire de Theys, est venu leur expliquer les faits survenus dans ce village, le 4 juin 1944, et leur a fait part de quelques anecdotes, notamment au sujet des parachutages sur le plateau du Merdaret.

Les enfants de CM2 pendant la présentation de Bernard PerrinLes enfants de CM2 écoutent Léon Peillard, le maire de TheysLes CM2 devant l'expositionLes enfants de CM1

Samedi 4 et dimanche 5 juin à Theys

Samedi 4 et dimanche 5 juin, l'ANAMG et l'ombre de l'Histoire ont présenté l'exposition créée en 2009 en hommage à Louis NAL et Albert REYNIER, deux des plus grandes figures de la Résistance iséroise, décédés en 1949.

A cette occasion, de nombreux visiteurs sont venus à Theys pour retrouver ou découvrir, avec ces deux grands personnages, l'ensemble de l'organisation des maquis dans le Grésivaudan.

Samedi 4 juin 2011 à Theys

La Minute de Silence

En présence de Charles BICH et Philippe LANGENIEUX-VILLARD, conseillers généraux, de nombreux élus, représentants d'associations d'anciens combattants et de porte-drapeaux, la cérémonie commémorative de la journée du 4 juin 1944 était organisée devant la plaque qui figure sur la façade de la mairie de Theys.

Léon PEILLARD, maire de Theys, et Bernard PERRIN, président de l'ANAMG, ont pris successivement la parole pour rappeler les évènements qui survinrent le 4 juin 1944 dans la commune. Les Allemands avaient investi le village et fait de nombreux otages. Seul Noël DALBAN-CANASSY, qui portait un poste radio émetteur-récepteur au moment de son arrestation, avait été finalement emmené à Grenoble. Déporté, il mourrait à Dachau, le 15 décembre 1944.

Paul REYNIER avec son brassardAllocution de Léon Peillard, maire de TheysDépôt de gerbe par Paul Reynier, fils de vauban, et Jean Roux, président d'honneur de l'ANAMGLa Marseillaise

Vendredi 27 mai 2011 au Touvet

Dévoilement de la plaque par François Brottes et Jean Roux, président d'honneur de l'ANAMG

Inauguration de la Maison des Maquis du Grésivaudan au Touvet par François BROTTES, président de la Communauté de communes Le Grésivaudan, député de l'Isère, Lucile FERRADOU, vice-présidente à la culture, aux sports et au loisirs du Grésivaudan, Bernard PERRIN, président de l'Association Nationale des Anciens des Maquis du Grésivaudan, en présence de Laurence THERY, maire du Touvet.

Parmi les invités, nous avons noté les présences de Annie DAVID, sénatrice, Georges BESCHER, vice-président du Conseil général, Olivier COGNE, directeur du Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère, Mimi MINGAT et Ariel, anciennes résistantes, Hélène HANKIN, fille de Henri BREILLET, et Paul REYNIER, fils de Vauban.

Le voile a été retiré par François BROTTES, député-maire de Crolles et président de la Communauté de communes du pays du Grésivaudan, et Jean ROUX, président d'honneur de l'ANAMG.

Une partie de l'assistanceLaurence THERY, maire du TouvetBernard PERRIN, président de l'ANAMGFrançois BROTTES, député-maire de Crolles, président de la CCPGAnnie DAVID et Lucile FERRADOULe bureau avec les portraits des présidentsHélène HANKIN, fille de Henri BREILLET, Bernard PERRIN et Olivier COGNE, directeur du Musée de la Résistance et de la Déportation

Du mercredi 18 au dimanche 22 mai 2011 à l'Espace Bergès de Villard-Bonnot

Exposition à l'Espace Bergès

Dans le cadre des journées MAI en CULTURE organisées par la Communauté de communes Le Grésivaudan, les associations l’ombre de l’Histoire et les Anciens des Maquis du Grésivaudan (ANAMG) ont présenté une exposition consacrée aux personnages qui ont conduit l’ensemble des maquis du secteur VI.

Tous les services et groupes armés qui entouraient Albert REYNIER et Alphonse MANHAUDIER étaient présentés sur un ensemble de vingt panneaux. La Résistance organisée dans nos maquis était faite d’hommes de toute condition qui se partageaient toutes les fonctions de la vie en collectivité : intendance et ravitaillement, parachutage et instruction, renseignement, santé, transport et parc auto. Toutes ces fonctions étaient jointes aux compagnies Stéphane et Bernard, aux bataillons FTPF de Fontaine et Seyssel et aux groupes francs de Petit-Louis, Henry et Dax.

Mardi 10 mai 2011, Résistances en Chemins, à Fort Barraux

Dessins exposés devant les bâtiments de Fort Barraux

Organisé par la Ligue de l’Enseignement de l’Isère, l’USEP et l’Inspection académique, ce projet culturel rassemble des classes de CM1-CM2 pour des randonnées thématiques sur les hauts lieux de la Résistance de notre département.

Ainsi, des rencontres avec des résistants sont organisées sur différents secteurs de l’Isère. Pour ce qui nous concerne, comme les années passées, Fort Barraux a été le lieu choisi pour organiser cette journée Résistances en Chemins. 

Jean ROUX, président d'honneur de l'ANAMG, est venu à la rencontre de près de 200 jeunes écoliers issus des écoles du Touvet (2 classes), de Theys (2 classes), du Cheylas (1 classe) et de Jarrie (2 classes) pour expliquer des faits de Résistance, notamment l’action qui a eu lieu à Fort Barraux, le 6 août 1944.

Les représentants de l’ANACR étaient également présents sur les lieux avec notamment René PAGET, leur président.

Bernard PERRIN, président de l'ANAMG, présentait l’organisation du service de santé dans les Maquis du Grésivaudan et le rôle majeur tenu par les médecins de la vallée.

Jean ROUX explique les raisons de son engagement dans la RésistanceExposition des enfantsBernard PERRIN décrit l'organisation du service de santé dans les maquis du GrésivaudanLe Chant des Marais interpétré par les enfants.

Dimanche 8 mai 2011 au Monument du Maquisard aux Adrets

Christine JOY et Christian HARDOUIN remercient les pompiers des Adrets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En présence de Christine JOY, maire de Laval, et de Christian HARDOUIN, maire des Adrets, Bernard PERRIN a prononcé un discours marquant l'engagement des hommes qui se sont battus après la Libération de Grenoble et du Grésivaudan.

Marcel PERETTI, ancien déporté, membre de l'association et maire honoraire de la commune de Laval, a lu un message du mouvement Combat.

Allocution de Bernard PerrinAllocution de Marcel PerettiDépôt de gerbe de la commune de LavalDépôt de gerbe de la commune des AdretsDépôt de gerbe des Maquis du GrésivaudanLa minute de silence